Partagez | 
 

 Rencontre avec un ange, ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ema Lewis
avatar
Ema tendrement Milka ♥
Féminin Né(e) le : 27/05/1996
Tag line : - épanouie ; généreuse ; sex friends ; sexy ; énervante sous la pleine lune ; conspiratrice féministe ; folle dingue ; alcoolique en temps de fête.
Humeur : Joyeuse !
Travail : Se faire belle est un travaille à plein temps ...
Messages : 134
Age : 21
Localisation : Endless


MessageSujet: Rencontre avec un ange, ou pas.    Mer 25 Avr - 17:51

« Ema ? Que fais-tu ?
- Je suis au téléphone, tu veux bien partir.
»

Ma mère, reine de rien du tout sauf de ma vie. Parfois j'ai même l'impression que ma vie c'est la sienne. « Présente toi bien, ne mange pas cela tu vas grossir, n'achète pas ce genre de chaussure. » Voici ma vie, des ordres. Vivre une vie ne devrait pas êtres aussi chiante d'habitude, Nio lui il est comme moi, nous sommes deux détenus du monde de la royauté. Parfois je me demande pourquoi je ne suis pas née dans une famille normale comme les gens d'Endless. C'est drôle de vouloir bosser pour vivre, mais parfois c'est mon rêve.

Vous avez un nouveau message :
« Ema, rapplique tout de suite, j'ai trouvé un bar pour ce soir. Tu es prête à faire la folle ? »

Oh oui, enfin quelqu'un pour me sauver de cette situation avec ma mère. Je pourrais sans doute trouver une excuse .. Mal au ventre ? Besoin de prendre l'air ? Besoin de parler à Nio ? .. Pas beaucoup d'idées. Mais elle gobera chacune d'entre elle.

« Maman, je sors prendre l'air. Si tu ne me vois pas revenir c'est que je suis chez Nio. Il a mal au ventre depuis quelque jours, je vais lui prêter main forte.
- Tu es sur ? Mais il fait noir dehors.
- Et la confiance ? Tu l'oublie ?
»

Je partais sans même attendre sa réponse. Elle ne me courait pas après cela voulait donc dire qu'elle était d'accord. Je sais que le fait de mentir est mal, mais pour sortir de cet enfer il le fallait bien. Je continuais de marcher durant quelques instants avant de devoir tourner pour me rendre dans les toilettes. Là-bas je me suis changée, je suis passée de petites robes appartenant à une petite fille sage et responsable au jean déchiré accompagné d'un bustier et des bottines noires assortie avec la perruque brune. Sortie des toilettes, je me suis dirigée vers la porte de sortie là-bas personne ne m'a reconnus, je suis sortie comme ci de rien était. Dans la rue, j'ai retrouvé une amie avec qui je me suis rendue à ce bar. Arrivé là-bas, l'ambiance était déjà au rendez-vous. Au bar que de beaux garçons, mais sur tout un en particulier !

« Mais c'est ... Qu'est-ce que ... »

Il était là, l'officié du château. Il était si bien habillé, ça me faisait bizarre de ne pas le voir dans son uniforme, mais je me demande aussi pour qui se ne serait pas étrange de voir un officié qui veille à votre santé en tenu de soirée. Bizarre est un mot faible quand même pour démontrer ce que je ressentais à ce moment précis. Je me dirigeais vers le bar afin de prendre une boisson, mais aussi en espérant de pouvoir lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Sven Nodlaigh
avatar
nihil verum, omnia permissa
Masculin Tag line : « Les notes dansaient en rythme sur un air électro. Pulsions électriques. Une étincelle, harmonie démentielle. »
Travail : Barman
Messages : 242
Localisation : Endless • Citadelle


MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    Mer 25 Avr - 21:28

« Hé. Sven. Tu fais quoi dans la vie, en fait ? » Bien trop souvent, on te posait cette question, bien trop souvent, affichant un sourire, tu mentais. Presque. Mentir n’en serait qu’un euphémisme, mais également un ridicule fragment de vérité. Autant dire que le fait d’être barman n’était qu’un passe-temps. Une issue de secours. Une excuse. Double vie, double jeu, mais dans quel but, si ce n’est protéger les membres de la couronne. Idée stupide que de vouloir cacher sa propre vie à ses proches pour servir leur existence. Peut-être que ceci n’est qu’une ultime preuve de la puissance d’Endless, ou tout simplement celle de leur pire faiblesse. Endless n’était qu’un royaume basé sur la puissance, la supériorité quelle qu’elle soit, régit par une grande famille au combien issue de la haute noblesse en leur temps. Qu’en est-il vraiment. Phelam, ô grand fondateur de Chronos n’est plus qu’un roi déchu de son rang. Sentiment partagé entre délivrance et déchéance, dont émane le vice d’une rime bien trop facile. Les jumelles, seules véritables héritières au trône, ne sont que poussières et haine partagée du peuple, dans un monde qui n’est plus le leur et ce, depuis que les joyaux du royaume leur ont été confiés. Tristesse et désolation.

Journée tranquille. Nuit paisible. Pléonasme. Soirée agitée. Paradoxe. Pour les rares fois où une pause t’était accordée, c’est dans un bar que tu t’étais réfugié. Risible. Inconsciemment, tu espérais sans doute que ton fidèle compagnon ne vienne te proposer un verre. Risible en effet, sachant que tu te trouvais toi-même derrière ce bar à servir les clients seuls, boire un coup, avant de les voir repartir, accompagnés. Te voici donc, Sven, dans ta superbe tenue. Pantalon noir, chemise d’un immaculé blanc, agrémenté d’un veston tout aussi sombre. Classique, d’une stature à la fois chic et élégante. Combien de fois t’étais tu fais aborder par de belles pucelles en chaleur, sans aucun doute imbibées d’alcool. Combien de fois étais-tu contrains de les rejeter, pour les voir blasées. Sondant la salle de tes prunelles d’argent, tu les observais s’en aller à tour de rôle, d’une volte-face peu gracile, d’un pas mal assuré pour les voir retenter leur chance avec d’autres individus assis en retrait, un plus loin. Mauvaises perdantes.

Routine. Enfin presque. Une chose semblait bien plus inhabituelle. Était-ce dû à cette musique plutôt peu commune dans un bar ? Les notes dansaient en rythme sur un air électro. Pulsions électriques. Une étincelle, harmonie démentielle. Mais. Non. Quelque chose d’autre. Quelque chose de bien plus étrange, beaucoup plus anormal. Cette fille par exemple, venant de passer le seuil de l’établissement. Les yeux rivés sur toi, un air entre trouble et agréable surprise, rien n’était sûr. Sondant sa silhouette – d’un œil discret, familière, ton regard s’arrêtait net sur son visage. Tu voulais rire, tu voulais sourire. Quelles affaires pouvait avoir Ema Lewis, membre de la dite famille royale, dans un lieu comme celui-ci. Elle semblait bien plus épanouie qu’au château, la donzelle. Presque méconnaissable. Il était clair que ce n’était pas la première fois qu’elle occupait ses soirées à fuir le château pour faire la sainte débauchée dans les lieux les plus infestés d’individus puant l’eau de vie. Ces mots sonnaient faux, mais qu’importe. L’innocence de l’adolescence faisait rage. Ainsi, faisant mine de n’avoir rien vu, étant bien trop occupé à servir un énième vers à monsieur de la troisième chaise à gauche en partant de la fin, tu patientais, tu l’étudiais. Accompagnée d’une autre jeune fille dans ses âges, elle s’approchait, l'air vaillant, jusqu’à t’atteindre finalement. Prenant un air plus ou moins sérieux, un léger rictus s'échappait de tes lèvres. « Désireriez-vous prendre un verre ? » Tu marquais une pause, comme pour feinter sa méconnaissance, il était bien évident que tu ne pouvais te permettre de lui servir toute boisson étant prohibée pour son âge. Pourtant, tu t'en foutais. « Vous n’êtes plus obligée de vous cacher maintenant. » Tu n’es pas censé la connaître, mais alors, pensait-elle vraiment passer inaperçu ? Tu souriais, vicieusement. Après tout, personne ici ne devait être en état d’identifier cette jeune fille. Elle n’était pas non plus, la plus médiatisée de la famille.


Dernière édition par Sven Nodlaigh le Ven 27 Avr - 1:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t93-sven-nodlaigh http://endless-castle.forumactif.org/t222-sven-nodlaigh
Ema Lewis
avatar
Ema tendrement Milka ♥
Féminin Né(e) le : 27/05/1996
Tag line : - épanouie ; généreuse ; sex friends ; sexy ; énervante sous la pleine lune ; conspiratrice féministe ; folle dingue ; alcoolique en temps de fête.
Humeur : Joyeuse !
Travail : Se faire belle est un travaille à plein temps ...
Messages : 134
Age : 21
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    Jeu 26 Avr - 18:28

« Désireriez-vous prendre un verre ? »

Je ne savais pas quoi pouvoir lui répondre, c'était si soudain le fait d'enfin pouvoir lui parler. Je me demandais s'il savait qui j'était en réalité. S'il le savait cela voudrait dire qu'il m'aurait déjà regardé sans même que je m'en aperçoive ce qui serait très gratifiant vu tout ce que je fais pour pouvoir le regarder. Un rêve devenu enfin réalité se trouvait devant mes yeux, il me parlait, peut-être pas de poème ou de fleur, mais il m'avait enfin adressé la parole. Hiiiiiiiiiii …

« Vous n’êtes plus obligée de vous cacher maintenant.
- Hein ?! »

Oups, je viens de me faire chopper... Heu, mais cela voudrait-il dire qu'il sait qui je suis... Olalaa mais c'est beaucoup plus qu'un rêve, c'est le paradis sur Endless. J'aurais sans doute mieux fait de ne pas lui répondre " Hein " mais c'est qu'en mode choquée par le fait qu'il soit devant moi en chair et en os je ne pouvais pas vraiment dire autre chose.

« Vous me connaissez ? Mais alors … »

Oh mon dieu, j'enchaînais les catastrophes ma parole. On ne doit jamais poser cette question à un mec, il en déduis tout de suite que la fille est attirée. J'ai été vraiment débile sur ce coup-là. J'enlevais ma perruque parce que je devais vraiment paraître ridicule à présent, ou alors il devait me définir de gourde, à voir.

« Je prendrais une Vodka-Coca et pour mon amie ce sera la même chose. Mais comment m'avez-vous reconnus ? »

Je le regardais plongeant mon regard dans les sien, il avait de trop beaux yeux... Je fondais littéralement devant eux. Mais j'attendais avec impatience sa réponse, l'excitation de la salle n'arrangeais rien, car au contraire elle me donnait envie d'être comme toutes les personnes qui étaient présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Sven Nodlaigh
avatar
nihil verum, omnia permissa
Masculin Tag line : « Les notes dansaient en rythme sur un air électro. Pulsions électriques. Une étincelle, harmonie démentielle. »
Travail : Barman
Messages : 242
Localisation : Endless • Citadelle


MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    Mar 1 Mai - 14:16

Sa réaction pouvait paraître étrange. Apparemment, toi, elle te connaissait. Tu ne saurais pas expliquer comment, mais tu savais que parfois, elle t’observait du haut de sa tour. Parfois, ou peut-être bien plus souvent que tu ne pouvais l’imaginer, qui sait ? Malgré son énorme surprise, tu pouvais voir à travers son regard, une profonde joie, plus ou moins flagrante. Un engouement certain, presque indescriptible. Inconsciemment, tu souriais, fasciés d’un homme plein de malice. Une habitude, un vice démontrant de ta personnalité. Malgré ce poste, ce rang que tu occupais de part ton sérieux, tu n’es en réalité qu’un homme qui ne cherche qu’à profiter de la vie et de ses nombreux dangers. Quel autre rang pouvait être plus amusant, plus périlleux et toujours emplit de surprises que celui de membre au sein de Chronos.

Sa seconde interrogation n’en était que d’autant plus amusante. Elle confirmait tes pensées. Affichant une mine gênée, elle se décidait enfin à se montrer sous son véritable jour. Distrayante, cette demoiselle. Toi qui la connaissais uniquement en tant que petite princesse effarouchée, toujours bien habillée, toujours pleine de manières, d’une certaine grâce malgré tout. Tout ça n’était donc qu’un masque. Ainsi était-elle contrainte de se comporter comme tel, tu t’en étais douté, c’était inné. Une Vodka-Coca. Voilà un bien étrange mélange. Pour toi qui travaillais depuis longtemps dans cet établissement, jamais encore tu n’avais eu affaire à une jeune novice. Cela te faisait sourire. Mais ce qui te mit le plus en joie, ce fut son ultime question. Dans le fond, tu ne t’attendais pas à ce qu’elle soit aussi innocente. Captivée par ce regard que tu lui portais, on aurait presque pu y voir une flamme, toujours plus attisée. La musique toujours résonnante, tu songeais à tes camarades, cette remarque sonnait comme une insulte, en y réfléchissant. Chronos et ses adhérents se donnent corps et âmes afin protéger la royauté et ses descendants, ils s’adonnent à leur job. Il va donc de soi qu’ils se doivent forcément d’être en connaissance de l’identité de chacun de ses piliers, auquel cas, ils ne seraient pas vraiment digne de faire partie de l’organisation. Un travail qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère, vraiment pas. Mais qu’est-ce Endless, exactement, sans ça.

Tu repliais tes manches, comme pour chercher tes mots. Les mots qui sauraient lui faire comprendre. Déboutonnant légèrement ta chemise, tu sondais une nouvelle fois la salle, à la recherche d’un peu d’oxygène, mais surtout afin de veiller à ne pas dévoiler l’identité de la belle. Pourtant, tu n’étais pas en service, rien ne pouvait donc t’empêcher de servir un verre à cette demoiselle. Rien. Si ce n’est son âge, mais à la vue de son accoutrement, on pouvait aisément croire qu’elle atteignait juste la majorité. Enfin, on ne pouvait pas en dire autant de la jeune fille qui l’accompagnait. Elle semblait désespérée ou pressée, on ne saurait le déterminer. Passant sèchement une main dans ta chevelure, tu t’empressais de lui préparer un cocktail certainement plus digeste et désaltérant que celui qu’elle avait précédemment commandé. Mélange savoureux de Vodka et de pomme, tu ne faisais pas la différence sur la dose prescrite, jugeant inutile de la ménager comme une enfant sage. À ses risques et périls. « The bore kills the Boreas. » Te chuchotais-tu pour toi-même. Voilà une expression démontrant clairement de ton actuelle émotion, tu repris d’un ton plus élevé afin qu’elle puisse t’entendre. « Tel est mon devoir, princesse. » lui adressant un clin d’œil discret, tu déposais son verre à sa place, afin qu’elle vienne s’asseoir, avant d’enchainer. « Comment pourrais-je vous protéger, si je ne suis pas capable de vous distinguer parmi tant de jolies jeunes femmes. » surement allait-elle se rendre compte que ce que contenait le verre n’était ce qu’elle avait souhaité, mais après tout, ce n’était que pour lui éviter d’être écœuré. D’un geste, tu lui tentais de lui faire comprendre qu’il ne t’était pas permis de céder une boisson à son amie. Risible. Prenant appuis sur le bar, tu fixais sa coupe cristal emplis d’eau de vie, formant de tes doigts, des ronds sur le bois. Patiemment. « Je me demande bien par quel jeu de circonstance, vos pas vous ont finalement menés ici. » Toujours plus distrayant.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t93-sven-nodlaigh http://endless-castle.forumactif.org/t222-sven-nodlaigh
Ema Lewis
avatar
Ema tendrement Milka ♥
Féminin Né(e) le : 27/05/1996
Tag line : - épanouie ; généreuse ; sex friends ; sexy ; énervante sous la pleine lune ; conspiratrice féministe ; folle dingue ; alcoolique en temps de fête.
Humeur : Joyeuse !
Travail : Se faire belle est un travaille à plein temps ...
Messages : 134
Age : 21
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    Mer 2 Mai - 22:04


« Comment pourrais-je vous protéger, si je ne suis pas capable de vous distinguer parmi tant de jolies jeunes femmes. »

Je n'arrivais pas à y croire, autant de charme que de politesse. Et son corps si … si parfait. Il était si beau, si élégant et en plus il employait un langage soutenue lorsqu'il était face à moi. J'étais charmé, comme quand on nous envois un sort, sauf que le mien était vraiment féérique. À peine le verre fut posé sur la table que je m'empressais d'aller boire mon cocktail. Puis, je le vit essayer de me faire comprendre quelque chose à travers des signaux. Pas de bol pour lui, je ne comprenais rien du langage des signes.
Il prit appuie sur le bar et regardait mon verre assez tendrement.

« Je me demande bien par quel jeu de circonstance, vos pas vous ont finalement menés ici. » me dit-il avec sa voix si douce, si rassurante. »

Je frissonnais à l'écoute de sa voix, elle me charmais avec douceur et ténacité. Je ne savais pas quoi lui répondre avant qu'une idée saugrenu arrive à moi.

« En faite, je suis venu me détendre avec une amie. Histoire de boire un coup d'un genre. »

Idiote ! Je souriais d'un air gêné lorsque j'eu enfin analysé la phrase que je venais de dire. C'est d'ailleurs quelques secondes après que je pris plusieurs gorgées de ma boisson si gentiment servit il y a quelques minutes. Aux premières sensations je devinais bien que ce n'étais pas du tout ce que j'avais commandé, où était le coca ? Bien sur je n'en fit pas un scandale, car je me disais que c'est lui qui me l'avait préparé et que ça devait partir d'un bon sentiment à la base.

« Ema, je veux m'en aller tout de suite. »

Ce fut les quelques mots de ma très chère amie. Je me retournais et lui adressais les quelques mots suivant « Rentre, moi je reste encore un peu. ». Après cela elle me tirait la grimace. Elle avait un air méfiant et pris mon verre avant de boire quelques goutes de celui-ci. Elle m'adressa quelques mots afin de me faire comprendre que ce que je buvais était mal « Mais tu es malade ! La tonne de Vodka qu'il y a dans ce truc. Tu vas pas rentrer clean chez toi Ema ! » blablabla. Je roulais des yeux afin de lui faire comprendre que je m'en fichais éperdument. Elle partit sans même me dire au revoir par la suite. Je me retournais afin de pouvoir refaire face au séduisant barman.

« Je reviens. »

Je courus à petite foulée vers les toilettes afin de me regarder dans une glace. Face à lui je dit « Reprend toi Ema. Ne lui montre aucune faiblesse, montre lui que tu es la fille parfaite, ne bois surtout pas trop d'alcool fort afin de ne pas vomir devant ou sur lui. » Tout d'un coup, une femme sortie des toilettes en me regardant comme ci j'avais un grain. Je me mit de l'eau sur le visage dès qu'elle fut partit. Puis je retournais dans la salle afin de revenir à ma place, c'est-à-dire devant lui.
Enfin arrivé, je lui souriais et pris les quelques dernières gorgées qu'il me restait de mon verre. Franchement, je ne savais pas quel sujet aborder avec lui et encore moins de savoir si je pouvais me permettre de lui demande un second cocktail.

« Hum … Je … »

Hé ben bravo Ema tu ne peux même pas lui adresser plus de trois mots et tu voudrais un autre cocktail ? Ne nous fais pas rire voyons. Si je continue comme ça il va commencer à croire que je suis une idiote. Ou pire il va me ramener au château en me disant comme dernière phrase : Bonne nuit petite. Oh la misère !

« Un … Un autre ? »

Je lui montrais mon cocktail d'une main, afin qu'il comprenne un peu de quoi je lui parlais. Il ne me prendrais peut-être plus pour une petite cruche. Mais il pourrait me prendre pour une soularde des bacs à sables royales. Enfin bref, il faut que je me reprenne et vite.

Revenir en haut Aller en bas
Sven Nodlaigh
avatar
nihil verum, omnia permissa
Masculin Tag line : « Les notes dansaient en rythme sur un air électro. Pulsions électriques. Une étincelle, harmonie démentielle. »
Travail : Barman
Messages : 242
Localisation : Endless • Citadelle


MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    Jeu 17 Mai - 15:12


Histoire de boire un coup d’un genre ? La jeune fille avait là une bien curieuse façon de parler. Amusante. Après tout, c’était bien la première fois que vous vous adressiez la parole, car pour cette fille de haut rang, tu n’étais rien de moins qu’un simple garde du corps, c’est à peine si vos regards se sont déjà entrecroisés. Et bien que jusqu’à maintenant tu démontrais d’un bel effort, lui comptant fleurette afin de lui faire cracher le morceau, elle te paraissait troublée tout en avalant quelques gorgées de ton mélange. Elle te souriait, simplement. Sa jeune amie, quant à elle, semblait s’impatienter de minute en minute, ce qu’elle fit remarquer à la fille Lewis, à peine la soirée avait été entamé. Risible. Tu pouvais, de loin, les entendre discuter. Conflit d’une mère à sa fille, voilà donc l’impression que cela venait de te donner. Les libertés de la jeune Ema devaient être tellement restreintes qu’elle ne pouvait s’empêcher d’en briser les limites dès qu’elle se trouvait sans la moindre surveillance. Au plus profond, tu songeais au fait que personne n’avait eu l’honneur de fixer les tiennes durant ton enfance. Magnifique.

En un rien de temps, la jeune inconnue s’en était allé tandis que la blonde s’absentait pour quelques minutes. C’est donc une manie chez les femmes, de se rendre aux toilettes lorsqu’elles sont en compagnie d’un homme. Fait qui te parut toujours étrange et bien plus en cet instant. Ce phénomène était bien plus courant dans un restaurant, lors d’un diner en tête-à-tête, alors pourquoi. D’un coup d’œil, tu pouvais t’apercevoir que son verre se trouvait déjà bien entamé. Encore fallait-il espérer que son estomac n’en soit pas vide de nourriture et qu’elle ait la chance de tenir plutôt bien l’alcool, car à cette allure et au vu de la dose de vodka que tu lui avais servis, elle n’allait pas tenir bien longtemps. Distrayante, cette demoiselle. Décidément, elle semblait beaucoup plus amusante qu’elle en avait l’air, donnant maintenant, une impression de sainte-nitouche. Encore fallait-il savoir si cela concernait également le domaine du sexe. Cette réflexion même vint te décrocher un vif sourire, au combien discret que ton collègue ne put que remarquer. “ Ô douce Ema, fait moi encore l’honneur de m’offrir tes secrets, me livrer tes fantasmes, tes moindres habitudes. Dis-moi réellement ce que tu es. ” Alors qu’elle s’en revenait, le visage encore humide, elle s’empressa de finir les quelques gouttes restantes d’une gorgée. Un geste bien périlleux pour une demoiselle aussi jeune, encore peu habituée. Il aurait suffis d’un instant, d’une minute d’inattention, pour qu’une drogue ne soit versée dans celui-ci et pour que l’auteur de cette action ne profite d’elle pour une nuit, ou pour la vie. Qui sait ce que le destin lui réserve.

Elle te semblait bien silencieuse. Un peu trop. Tu avais pourtant eu vent de ses différends avec sa chère et tendre génitrice ainsi que de son talent pour lui clouer le bec avant de fuguer. Pourtant bien vite, elle désignait d’une main ce récipient vide se trouvant face à elle, afin de te faire comprendre. Une fois encore, tu ne pus masquer un sourire, ce vice éternel. « N’étant pas de service, je pourrais tout de même vous ramener auprès de la famille royale et signaler le fait que vous ayez consommé et pourquoi pas, préciser que tout cela s’est produit après m’avoir menacé. Tout n'est pas qu'un simple tissue de mensonges. Après tout, lequel de nous détiendra la vérité absolue auprès des vôtres ? » Certainement pas une jeune adolescente en crise ayant pour seule distraction que d’emmerder sa pauvre mère et profiter d’une faille pour s’échapper en ville pour faire la tournée des bars. Tu marquais une pause, profitant de l’instant pour jouir de sa réaction, avant de reprendre. « Seulement, rien ne me pousserait à le faire, si ce n'est dans le but de vous faire du tort. Chaque personne devrait avoir le droit de posséder une certaine part de liberté, même vous, princesse. » Ceci dit et malgré tout, tu t’exécutais immédiatement. D’une main de maître, c’est en un rien de temps que le même mélange fut de nouveau prêt. C’est dans un grincement que de nouveaux clients firent leur entrée – entrée plus ou moins fracassante, tu les saluais vaguement, avant de porter de nouveau ton attention à la jeune fille. L’attrapant par le poignet, tu l’entraînais vers toi, avant de lui susurrer. « Ne baissez jamais votre garde. Même sur Endless, les rues ne sont pas sûres. » Une certaine manière de l'effrayer. Seul l’imposant bar vous séparait, alors que vous vous y penchiez. Tu t’éloignais finalement quelques instants afin de répondre aux attentes de clients situés plus en retrait, tout en gardant un œil sur la rebelle. L’atmosphère était lourde, l’oxygène venait à manquer, la chaleur ardente. Alors que tu revenais en direction de ta chère princesse, tu hésitais à te libérer une nouvelle fois de l’étreinte de ta chemise. Soudain, tu sentais comme un regard insistant sur ta personne. Une jeune femme. Une belle blonde, bien en chair notamment en formes, certainement seule et en pleine conquête d'un soir. Elle s'approchait, un verre à la main, faisant danser ses talons sur le sol, avant de s'asseoir non loin de la jeune Lewis. Dans un certain silence, elle t'adressa un bref clin d’œil. Mine de rien, tu suffoquais.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t93-sven-nodlaigh http://endless-castle.forumactif.org/t222-sven-nodlaigh
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec un ange, ou pas.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec un ange, ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» RP avec l'ange aveugle
» Ange gardien
» L'ange et le démon | PV
» BIRDY-LOU ♣ le diable a un visage d'ange
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Castle : Le Château volant. :: Centre ville & sa Citadelle-
Sauter vers: