Partagez | 
 

 (réservé) au coeur de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: (réservé) au coeur de l'histoire   Jeu 19 Avr - 20:00




    Evan était un personnage mystérieux, bizarre, qui ne faisais jamais les choses dans le bon ordre. Il y avait d'ailleurs un bel exemple de son étrangeté : il adorait passer du temps à la bibliothèque, écouteurs aux oreilles et musique "à fond". Ce sentiment d'être dans un lieu ou le silence règne, et ou c'est le brouhahaha qui résonne dans la tête.

    Evan était sorti, comme à son d'habitude pour partir à l'aventure, mais en passant devant la bibliothèque, il ralentit son allure. Il se rendit compte qu'il n'y avait jamais mis les pieds. Quelques minutes, il se sentit géné, limite honteux. Il limitait son savoir à ce qu'on lui racontait mais pas à ce qu'il pouvait lire. D'un naturel curieux, il franchit les marches de la bibliothèque et poussa les deux grandes portes. La musique paraissait alors encore plus forte lorsqu'il s’arrêta, dans cette pièce immense ou la résonance semblait être décuplée.
    Un sentiment de transe s'empara de lui. Il marchait, sur le rythme de la musique et avait l'impression de tout voir d'une manière extraordinaire. Son regard semblait émerveillé, la musique qu'il écoutait donnait à toute la pièce une allure grandiose. Les étagères et les livres semblaient flotter autour de lui.

    Ce sentiment d'extase unique, Evan le vivait souvent. Il avait ce besoin de ressentir des choses comme ça. Etre submergé tout d'un coup par quelque chose qui nous dépasse. ici, la grandeur de la bibliothèque, le nombre inquantifiable de livre, le silence que l'endroit laissait présager. La musique l'aidait à s'évader, à inventer son propre monde.

    Il ne tarda cependant pas à s'installer pour ne pas troubler les quelques personnes présentes. Puis se releva aussitôt afin de prendre un des premiers bouquins qui lui tomba dessus. Il s'agissait d'un bouquin sur l'histoire de la famille Royal d'Endless. Il se rassit automatique à la table la plus proche. Quelqu'un était en face de lui. Mais Evan lui, était seul au monde, bercé par la musique qui pénétrait ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Harpe Claeys
avatar

Féminin Tag line : « Now here's a story bout a woman with dreams, so picture perfect at thirteen, an ebony queen, beneath the surface it was more than just a crooked smile, nobody knew about her secret so it took a while I could see a tear fall slow down her black cheek, sheddin quiet tears in the back seat ; so when she asked me, "What would you do if it was you ?" couldn't answer such a horrible pain to live through. » Tupac.
Humeur : Relativement bonne !
Messages : 22
Localisation : Endless.


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Lun 23 Avr - 12:55

Je m'étais levée relativement tôt ce matin. J'étais de nature très matinale mais de là à être réveillée à 6h du matin, je m'étonnais moi-même. Je n'arrivais plus à dormir et depuis bien une demi-heure, je tournais dans mon lit sans savoir quoi faire. Je décidais d'aller prendre mon petit déjeuné. Bon nombre de personnes du personnel était déjà debout et je m'empressais de les saluer avant de me diriger furtivement vers cette pièce que j'aime tant. De là, je me servais quelques fruits, un verre de lait et quelques biscuits. « Souhaitez-vous de l'aide mademoiselle ? » - « Non merci, ne vous dérangez pas ! » - « Cela ne me dérange pas, je suis ici pour vous servir » Je lui souris. Je n'avais pas le souvenir de connaître cette personne. Je n'avais sûrement jamais vu la moitié des gens qui sont "à mon service" et je me sentais minable. « Ne prenez-vous pas de petit déjeuné ? » - « Je l'ai déjà pris il y a deux heures. » - « Prenez en un second avec moi ! » - « Je ne me permettrai pas. » - « J'insiste. » Après quelques paroles échangées, la jeune femme se détendit et nous passâmes une bonne heure à discuter de tout et de rien, avant de repartir chacune à nos occupations.

Je passais devant la bibliothèque du château. Certes, elle était grande, mais je me rappelais qu'ayant lu une bonne partie des livres de celle-ci, il ne me restait plus grand chose à découvrir, ou les livres que j'avais lu étaient tout simplement des livres qui ne m'intéressaient pas. Je m'empressais donc de faire ma toilette et de m'habiller assez classique pour éviter de me faire connaître avant de sortir comme une furie par l'arrière du château, de sortes à ce que je me fasse pas interpeler par je ne sais quelle personne qui aurait besoin de mon aide pour x ou y raison.

Arrivée à la bibliothèque, je me rendis immédiatement au rayon « romans policiers ». C'était mon style de lecture préférée. J'adorais le suspense et tout ce qui était affaires étranges. Je m'installais à une chaises, qui étaient d'ailleurs bien confortables. Soudain, une personne s'assit en face de moi. Je n'avais pas eu l'occasion de voir son visage, celui-ci étant caché par le livre qu'il était en train de lire. Il s'agissait d'un livre sur l'histoire d'Endless. C'était assez peu commun de rencontrer quelqu'un qui s'intéressait à l'histoire du pays. Je décidais d'en apprendre un peu plus, et l'interpela de façon assez directe. « Tiens, il existe encore des gens qui s'intéressent à l'histoire du pays volant, c'est assez étonnant ! » avant de me mettre à rire de façon coincée.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t71-harpe-claeys
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Lun 23 Avr - 20:19

    Pour être tout à fait franc, ce livre était malencontreusement tombé dans les mains d'Evan. Il ne l'avait pas vraiment choisis puisqu'il a pris le premier qui lui tombait sous le nez. Ironie du sort, il s'agit de l'histoire d'Endless... Il ouvrit cependant le livre et le feuilleta, s'assurant de le mettre suffisamment à hauteur de ses yeux. Sa mèche cachant déjà la moitié de ces derniers.

    Soudain, il entendit un son. Une voix féminine. A peine eut elle commencé de parler qu'il retira violemment le casque qui flottait sur ses oreilles pour entendre la personne qu'il avait en face de lui. « Tiens, il existe encore des gens qui s'intéressent à l'histoire du pays volant, c'est assez étonnant ! » Evan esquissa un léger sourire derrière le bouquin puis, doucement, il le retira le "grimoire" qui camouflait son visage, laissant apparaître celui ci, égayé par le petit sourire en coin qui faisait plisser ses joues. Sa première pensée se tourna vers la réponse qu'il allait devoir formuler, et sans doute le mensonge qu'il allait devoir sortir de la manière la plus naturelle possible. Mais son regard croisa celui de la jeune femme et le figea. Il la connaissait. Mais impossible de savoir d’où. Ce sentiment que l'on a lorsque l'on pense avoir reconnut quelqu'un, ce sentiment qui ne nous quitte plus.

    « Heu je... Nan en fait je l'ai pris au hasard, Endless n'a plus mon intérêt depuis longtemps...» Il passa sa main derrière son cou, il était quelque peu gêné. Un nouveau sourire faux apparut sur son visage, il se décidait à oser : « Je ne fais rarement ça d'habitude mais...j'ai l'impression de te connaître, est ce que cela est ce possible ? »

    Sa gène se justifia surtout car ce genre de technique était utilisé par les dragueurs invétérés qui n'avait rien dans le slip. Bien évidemment, le but d'Evan était différant, il était simplement perturbé, mais "simplement" n'est sans doute pas le mot à utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Harpe Claeys
avatar

Féminin Tag line : « Now here's a story bout a woman with dreams, so picture perfect at thirteen, an ebony queen, beneath the surface it was more than just a crooked smile, nobody knew about her secret so it took a while I could see a tear fall slow down her black cheek, sheddin quiet tears in the back seat ; so when she asked me, "What would you do if it was you ?" couldn't answer such a horrible pain to live through. » Tupac.
Humeur : Relativement bonne !
Messages : 22
Localisation : Endless.


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Lun 23 Avr - 23:44

Je n'attendais pas de réponse. Pour être franche, je n'attendais même pas à un geste de sa part. Il avait sa musique dans les oreilles et plongé dans son livre, il semblait dans un autre monde. D'ailleurs, sa réaction fut assez étonnante. Je ne pouvais m'empêcher de me demander s'il essayait de me draguer ou s'il était tout simplement comme ça habituellement ; hésitant.

J’apercevais enfin son visage. Il était beau. Ses cheveux brillaient à la lumière. On aurait dit un ange sortit de l'enfer. J'en avais des frissons. Mais je ne m'attardais pas là dessus. Sa réponse me perturbait. Qu'entendait-il par « Endless n'a plus mon intérêt depuis longtemps » ? Que faisait-il ici, alors ? Peut-être était-ce un sujet délicat. Je préférais ne pas m'étendre là-dessus. Après tout, les problèmes des autres ne me regardent pas, surtout si je ne connais pas la personne. Je ne suis pas quelqu'un qui aime fouiner la vie des autres. Je lui répondais tout simplement « Je vois ».

Me connaître ? Possible ? C'est même étonnant qu'il ne me reconnaisse pas. Je ne suis pas quelqu'un qui aime s'afficher, mais faisant partit de la famille royale, je suis souvent soumise aux question et rumeurs des médiats et il est rare que ma photo n'apparaisse pas dans les journaux, que ce soit dans un article qui me soit consacré ou tout simplement un « On a encore aperçu Harpe Claeys dans les rues d'Endless ». Je n'aime pas ça, et ça me réjouissait même beaucoup que quelqu'un n'ait pas découvert qui je suis. Tandis que je posais mon livre sur la table pour que la conversation ne s'arrête pas après ma réponse, je lui dis le plus naturellement du monde « Peut-être s'est-on déjà croisé dans un bar, ou tout simplement dans un de nos lieux de travails respectifs. Que fais-tu dans la vie, si ce n'est pas trop indiscret ? ». Je me mordais les lèvres. Je jouais le jeu, j'allais sûrement devoir mentir. Mais peut-être était-ce mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t71-harpe-claeys
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Mer 25 Avr - 18:36

    A ses premières paroles concernant son désinteret total pour l'histoire d'Endless, la jeune femme répondit un “ je vois ” qui rassura tout de suite Evan. Il n'allait pas avoir à mentir ou à raconter une connerie qu'il aurait inventé à la minute. Il n'aimait pas trop les curieux, ou du moins les "trop curieux". Lui même devait se cacher et cacher son appartenance aux rebelles. Il ne fallait pas faire de vague.

    Mais il resta perplexe face à la seconde réponse de la jolie jeune fille aux longs cheveux qui allait sans doute hanter son esprit maintenant. Elle l'avait perturbé, sans raison particulière. Draguer ? Evan ne savait pas le faire, mais le faisait souvent à son insu et cela lui avait couté cher à l'époque. Une fille était déjà tombé amoureuse du jeune homme suite à un malentendu. Evan a le don de dire les choses telles qu'il les ressent, seule la personne en face sera apte à les interpréter. Mais ce dont il était certain, c'était du mystère que représentait la jeune fille.

    “ Je pense que je me serais rappelé de ton visage si l'on s'était croisé dans un bar ". Il fit un gentil clin d'oeil à la jeune fille. Puis elle se mit à poser une question qui allait géner Evan. Son boulot. Evan était concierge, gardien comme il aime le dire. Il s'occupait de l'entretien de certaines maisons puissantes d'Endless. Il avait surtout pris ce boulot pour pouvoir approcher la famille Royal en toute discrétion, pour mieux la poignarder dans le dos. Mais il en avait honte. A la fois car il s'agissait d'un boulot de boniche et car la raison de ce job n'était pas très catholique.

    “ Heu... Je suis manager dans un bar. Enfin je fais surtout quelques remplacements...” Nan mais c'était quoi ce mensonge qui ne tenait même pas debout ? La jeune fille avait parlé de bar, alors il sort "manager dans un bar", nan mais sans blague ? Il souria légèrement, honteux de son mensonge débile et retourna forcément la question à la jolie rouquine.

    “ Et toi ? ”
Revenir en haut Aller en bas
Harpe Claeys
avatar

Féminin Tag line : « Now here's a story bout a woman with dreams, so picture perfect at thirteen, an ebony queen, beneath the surface it was more than just a crooked smile, nobody knew about her secret so it took a while I could see a tear fall slow down her black cheek, sheddin quiet tears in the back seat ; so when she asked me, "What would you do if it was you ?" couldn't answer such a horrible pain to live through. » Tupac.
Humeur : Relativement bonne !
Messages : 22
Localisation : Endless.


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Jeu 26 Avr - 22:08

On dit souvent que les relations basées sur le mensonge ne peuvent aboutir. Pour tant, qui n'a jamais mentit lors d'une première rencontre pour paraitre "meilleur" qu'on ne l'est ? Je pense qu'il faut trouver un juste milieu à cela. Trop de mensonges, tuent les mensonges. On ne peut se fier à personne. Les gens veulent toujours donner l'impression d'être meilleur qu'ils ne le sont. On se voile la face, on raconte des histoires pour enjoliver les choses.

Il était maintenant certain que le jeune homme, dont le prénom m'était encore inconnue, me racontait des bobards. Je lui disait peut-être l'avoir croisé dans un bar, il me répondit que non puis enfin il me dit qu'il travaille dans un de ces endroits. J'avais envie de lui crier à la face « Tu te fiches de moi ? » et pour tant, je n'en fus rien. Je préférais ne rien répondre. Peut-être avait-il un boulot qu'il jugeait « dé-honorable », ou je ne sais quoi. J'étais dans le même cas, sauf que pour moi, ce serait complètement l'inverse. Je ne voulais pas lui faire peur, je voulais juste discuter avec quelqu'un sans qu'il ne soit forcé de me respecter en vue de mon grade. Je voulais rire, je voulais me détendre, je voulais tout oublier. Et par ce fait, j'allais moi aussi m'inventer une nouvelle identité. Mais que faire ? Je ne pense pas que ce soit le genre de type à fouiner dans la vie des autres, mais si nous sommes appelés à nous revoir ou à nous rencontrer inopinément, je ne peux pas abuser en ce qui concerne mon travail par exemple. Il fallait quelque chose qui me corresponde, qui fasse partit de ma vie, sans pour autant être abusif. Et en me remémorant la discussion que j'eus avec la servante ce matin, il me sortit tout naturellement « Je travaille comme servante au château d'Endless ».

J'aurais aimé que notre discussion prenne une tournure différente, mais si je ne connaissais même pas son prénom, comment aurai-je pu lancer un quelconque sujet de conversation ? « Au fait, je m'appelle Kate. Tu viens souvent dans cet endroit ? Personnellement, j'adore lire. Quand il n'y a plus rien à lire chez moi, je passe par ici pour emprunter quelques livres ou tout simplement passer une journée dans les bouquins. ». Je parlais peut-être trop, ou pas assez. Peut-être allait-il me trouver lourde, ou tout simplement attendrissante. Que sais-je ? Je me grattais la tête, en signe d'hésitation. Je ne me sentais tout simplement pas à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t71-harpe-claeys
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Lun 30 Avr - 20:57

Evan fut ravi lorsque la jeune femme tentait de parler d'autres choses que de leurs vies à proprement dit. Evan n'aimait pas réellement parler de lui, d’où il venait, ce qu'il faisait. En fait, il n'aimait simplement pas parler de ces choses futiles de la vie tels que le statut, la classe sociale etc... C'est d'ailleurs sans doute ce qui avait fait de lui un rebelle. Il avait toujours eu cette faculté à être contre la société, et à dénigrer ce qu'elle représente. La "famille Royale"... Pour Evan, personne ne devrait avoir le droit à faire partie d'une royauté, il s'agit de quelque chose qui le dépasse. Mais il n'en parlait jamais. La jolie jeune femme décida alors de porter la conversation sur ce qui l’intéressait, sur ce qu'elle aimait faire. Ce qui, bien évidemment, mit à l'aise tout de suite Evan, content d'en savoir un peu plus sur l'étrange jeune femme qu'il avait devant lui. Même si celle si lui avouait être une servante du château, Evan se sentir rassurer, au moins, elle ne fait pas partie de ceux qui l'utilisent comme bonniche sans doute. Si elle mentait ? Evan s'en fichait, il préférait ce mensonge la plutôt qu'un autre sans doute... Elle s'appelait Kate... Evan ne fit pas de remarque à son prénom, il se contentait de le garder bien précieusement dans sa mémoire et il espérait secrètement pouvoir le prononcer, peut être dans une autre situation aussi incongrue que celle ci.

« Au fait, je m'appelle Kate. Tu viens souvent dans cet endroit ? Personnellement, j'adore lire. Quand il n'y a plus rien à lire chez moi, je passe par ici pour emprunter quelques livres ou tout simplement passer une journée dans les bouquins. »

Evant hésitait à mentir sur son nom. On ne sait jamais, si un jour, Kate recherchait un "manager de remplacement" et l'appelait "Evan", elle ne trouverait sans doute personne. Mais qu'en serait il s'il donnait le nom de Patrick ou de Pierre Paul Jack ? Le même problème se poserait.

Je m'apelle Evan, Evan Emeldiz. Ravi de te rencontrer Kate. Pour être tout à fait franc avec toi, il s'agit de ma première venue dans cette magnifique bibliothèque. J'ai tendance à ne pas être attiré par ces endroits. On dirait que le sort en a décidé autrement aujourd'hui, et c'est d'ailleurs un joli coup du sort." Il fit un clin d'oeil à la jeune femme, qui ne paraissait pas très à l'aise. Sans doute était ce à cause d'Evan et de ses réponses minables, il essaya donc de détendre l'atmosphère.

J'aime découvrir de nouvelles choses. J'ai un peu abusé en n'ayant jamais visité la bibliothèque plus jeune. Il faut dire que les histoires, je les inventais dans ma tête plutôt que de les lire dans les livres. Il esquissa un léger rire. Il s'imaginait tout petit.
Et qu'est ce que tu aimes lire Kate ?
Revenir en haut Aller en bas
Harpe Claeys
avatar

Féminin Tag line : « Now here's a story bout a woman with dreams, so picture perfect at thirteen, an ebony queen, beneath the surface it was more than just a crooked smile, nobody knew about her secret so it took a while I could see a tear fall slow down her black cheek, sheddin quiet tears in the back seat ; so when she asked me, "What would you do if it was you ?" couldn't answer such a horrible pain to live through. » Tupac.
Humeur : Relativement bonne !
Messages : 22
Localisation : Endless.


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Mer 2 Mai - 15:18

( ça peut paraitre beaucoup écrit mais en fait, c'est les dialogues qui prennent beaucoup de place... Désolée ._. )

Voilà qui était une chose plutôt bonne, je connaissais maintenant le prénom du jeune garçon - enfin, selon moi, il était plutôt jeune -. Evan Emeldiz, un nom qui ne me disait rien mais qui était pour le moins original. J'avais un ami qui s'appelait Evan, mais avec le temps, nous nous étions perdu de vue. Bon, je ne lui avais pas non plus demandé son nom, son prénom m'aurait suffit. C'est vrai quoi, si par hasard on se serait re croisé dans la rue, ça m'aurait été bien utile de dire "Hé Evan !" que "Hé toi le jeune homme de la bibliothèque !". Puis en général, quand on interpelle les gens comme ça, ils ne pensent qu'à une chose : "C'est ça qu'elle a retenue de moi ?".

Quand il me dit qu'il n'était jamais venue ici, je ne pu m'empêcher de le regarder avec une légère grimasse. Je pensais que tout le monde, même sans forcément avoir la passion de la lecture, avait fait un jour ou l'autre un tour ici, ne serait-ce que pour chercher un dictionnaire ou un livre particulier. Peut-être que c'était le genre de mec à être trop occupé pour profiter des bonnes choses de la vie, que sais-je.

    « Un peu abusé ? Le mot est faible ! dis-je en rigolant. Moi qui pensais que tout le monde avait visité au moins une fois dans sa vie cette bibliothèque, je me suis bien trompée. Mais l'erreur est réparée, c'est le principal ! »


Je parlais beaucoup, encore une fois. En fait, j'étais tellement contente de discuter naturellement avec quelqu'un que je ne pouvais m'empêcher de m'emporter. J'étais euphorique et ça se voyait. Je ne pouvais le contenir en moi, je souriais tout le temps. J'avais emporté une petite bouteille d'eau dans un sac et je la sortis pour en boire, avant de continuer

    « Je lis beaucoup de romans policiers. Quand j'étais petite, je rêvais d'aventure. J'ai toujours pensé que dans la police, les enquêtes se passaient comme dans les romans, c'est pourquoi je voulais être policier, ou faire partit du FBI, un truc du genre. Mais bon, le sort en a décidé autrement ! »


A ces mots, je ne pouvais m'empêcher d'être nostalgique. Ce que je racontais n'était pas totalement faux, sauf que ce n'était pas le sort qui avait décidé ça, c'était tout bonnement impossible.

    « Et toi, puisque tu ne viens jamais ici, je suppose, bien que peut-être mal, que tu ne lis pas beaucoup... Tu dois avoir d'autres passions dans la vie je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t71-harpe-claeys
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Dim 6 Mai - 13:45

Evan appréciait de parler avec Kate. Elle semblait si... remplie de chose ! On ressentait pourtant dans ses paroles des regrets. Comme si on l'avait enfermé dans une vie qu'elle n'avait pas choisis. L'évasion par les livres semblait être alors la plus belle aux yeux d'Evan. Même si les images lui parlaient beaucoup plus que les mots.

Effectivement, l'erreur était réparée et Evan ne regrettait pour rien au monde d'avoir ouvert les portes de la majestueuse bibliothèque. Il fit alors un sourire à la jeune femme en guise de réponse. Tandis qu'elle commençait à lui expliquer quel type de livres elle lisait, il sourit. C'était la même chose pour lui. La réalité était tellement loin de l'imagination des auteurs.

« Je suis un peu comme toi. Et je suis curieux de savoir vraiment comment cela se passe dans la vraie vie ! Un jour, j'ai lu un roman policier aussi qui m'a fait avoir la même remarque que toi... Tout ça, ça fait rêver... »

Le ton d'Evan baissait, car effectivement, il avait l'impression de courir après ses rêves. Il baissait alors son regard vers le livre. La famille Royal d'Endless, il regardait la couverture comme s'il recherchait les moindres détails de celle ci.

« C'est comme ça,dit il en montrant le livre d'un coup de menton, je me demande si les petites filles rêvent d'être des princesses d'Endless quand elles le lisent... »

Il ne se contentait pas d'en dire plus, la n'était pas le débat. Seul lui pouvait comprendre le sens des phrases tournées vers la famille Royale. Il avait décidé d'être un rebelle par conviction, pas par titre. Il n'éprouvait plus de haine envers Endless, seulement une tristesse immense d'être prisonnier de ce monde gouverné par des gens qui ne veulent pas du bien des autres. Il était resté bloqué tout simplement sur l'Histoire... Le moment ou Endless avait déclaré la guerre à la Terre. Mais Kate lui proposa alors un sujet qui lui plaisait. Un sourire éclaircit son visage.

« Je fais de la photographie. Les images me parlent plus que les mots... un petit rire sortir de sa bouche. D'ailleurs, puisque j'ai finalement visité les entrailles de ta passion, tu devrais m'accompagner lorsque je pratique la mienne. Qu'en dirais tu Kate ? »

Il fit un léger sourire à la jeune fille. Ce n'était pas à son habitude de proposer ce genre de chose. Mais pourquoi ne pas changer ? Il a toujours pratiquer la photographie seul, il était temps pour Evan de sortir de cette carapace et d'essayer de prendre gout à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Harpe Claeys
avatar

Féminin Tag line : « Now here's a story bout a woman with dreams, so picture perfect at thirteen, an ebony queen, beneath the surface it was more than just a crooked smile, nobody knew about her secret so it took a while I could see a tear fall slow down her black cheek, sheddin quiet tears in the back seat ; so when she asked me, "What would you do if it was you ?" couldn't answer such a horrible pain to live through. » Tupac.
Humeur : Relativement bonne !
Messages : 22
Localisation : Endless.


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Jeu 17 Mai - 17:03

Je ne connaissais que peu de gens qui avaient pour passion la lecture. A vrai dire, les personnes que je fréquentais étaient plutôt du genre stressés et ne cessaient de courir partout à longueur de journée. Il m'arrivait de faire de même et je trouvais ça d'ailleurs très agaçant. C'était la première fois depuis dès semaines que je pouvais avoir une journée de répis. Enfin, de répis, je m'étais éclipsée sans même demander l'avis à qui que ce soit. A l'heure actuelle, tous devaient être en train de me chercher dans les coins et recoins du château. Je me souvenais qu'étant petite, avec Calypso, nous passions dès journées entières à faire courir tout le monde dans le château. On se cachait dans des endroits qu'ils ne connaissaient même pas. En effet, le château ayant un passé, plusieurs salles oubliées s'y trouvaient. Il nous arrivait même de se cacher dans des trous miteux tels que les oubliettes. On avait peur, mais on s'amusait. Il faut dire que malgré notre statut de princesse, on était pas tellement capricieuses et on avait besoin de très peu de choses. Tandis que nos cousins demandaient les dernières consoles et gardjets, nous on se contentait d'une vieille maison de poupée et on jouait à la dinette toute la journée. Que de vieux souvenirs.
    « Tu sais, la vie des gens de la famille royale ne doit pas être toute rose non plus. Je pense que comme tout le monde, ils ont leurs problèmes, leurs peurs, peurs chagrins. Certes, ça ne doit rien avoir avec les problèmes d'argent comme le bas peuple peut connaître mais je suis certaine qu'au final, ils ne sont pas tous comme on le pense... »

Je voyais bien que parler de ça le dérangeait. Je me contentais de cette seule phrase et n'en ajouta pas un mot de plus. Ce qui m'attrista, c'est que dans ses mots, ils semblait ne pas vraiment les apprécier. Je me sentais bloquée, emprisonnée. Et s'il apprenait que j'étais l'une d'entre eux, et encore pire, que j'étais reine de ce royaume ? Là était tout le problème. C'était l'unique chose qui mettait une énorme barrière entre moi et le reste du monde. Certes, j'avais une certaine liberté, je pouvais me déguiser et me câcher mais la vérité finirait bien par être découverte un jour ou l'autre. Tout ce que je pouvais espérer, c'était qu'elle soit inconnue le plus longtemps possible.
    « Ca me plairait beaucoup d'être un de tes modèles ! Mais avant, je dois te poser une question. Tes photos, est-ce que tu les exposes quelque part ? Sur un blog, ou dans une galerie par exemple... »

Je ne pouvais pas prendre le risque que ces photos soient mises en libre service aux yeux de tout le monde. En réalité, je me fichais totalement de ce que les gens pourraient en penser. Ce qui me dérangeait plus, c'était qu'on allait venir me demander des comptes par la suite et que ça allait sûrement me retomber sur le coin de la gueule. Néanmoins, sa proposition m'enchantait beaucoup et j'étais bien motivée. Je n'avais jamais posé pour des photos et je ne savais pas quel était son style, ce qu'il faisait, ça restait une grande surprise pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://endless-castle.forumactif.org/t71-harpe-claeys
Evan Emeldiz
avatar

Masculin Tag line : passioné de photographie - solitaire - attentionné - natif d'Endless - rebelle insouciant mais réservé
Humeur : Insouciante
Travail : Concierge.
Messages : 62
Localisation : Endless


MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   Mar 22 Mai - 21:33

« Tu sais, la vie des gens de la famille royale ne doit pas être toute rose non plus. Je pense que comme tout le monde, ils ont leurs problèmes, leurs peurs, peurs chagrins. Certes, ça ne doit rien avoir avec les problèmes d'argent comme le bas peuple peut connaître mais je suis certaine qu'au final, ils ne sont pas tous comme on le pense... »

Evan se contentait d'écouter, de réfléchir et de ne pas répondre. Elle n'avait bien évidemment pas tord sur certains points. Mais comment oublier une rancœur acquise depuis tant d'années ? Pourquoi remettre en question ce que l'on a choisit d'être... Même si la tristesse apparut ne serait ce qu'une fraction de seconde, Evan oublia vite la conversation. Il fit un coup de tête relativement brusque pour remettre sa mèche et reprit la conversation sur un sujet qui l’intéressait, la photo. Evan avait retrouvé un vieil appareil photo il y a quelques années, il était tombé sous le charme. Capturer l'instant lui paraissait tellement beau. Il ne cherchait pas spécialement à créer des mises en scènes ou on ne sait pas quoi, il souhaitait simplement capturer l'instant. Un sourire gravé sur du papier, un coup de vent laissant s'évader un banc d'oiseau ou une grimace involontaire... Lorsque la jeune fille lui parla de "modèle", il rougit. A vrai dire, il n'avait jamais mêler quelqu'un à sa passion et personne n'avait réellement poser pour lui. Ce n'était pas vraiment ce qu'il recherchait mais il était curieux et avide d'expérience. Intérieurement, cette proposition lui convenait totalement, pourquoi pas essayer ?

« Pour être tout a fait honnête, il s'agit en fait plutôt de quelque chose que je pratiquais en solitaire et donc, que je ne montre pas. Mais pour être franc, j'apprécierais vraiment de pouvoir te prendre en photo Kate ! »

Il était quelque peu mal à l'aise, ou plutôt timide mais il laissa échapper un sourire pour rassurer la jeune fille. Déjà, il savait qu'il n'allait penser qu'a ça. En plus de pouvoir passer un moment avec elle, il allait pouvoir découvrir un autre aspect de la photographie !

« Je te laisse choisir le lieu et la date du rendez vous ! Mais évite les ruelles sombres, même si cela peut être très artistique, ce n'est pas avec mes micros muscles que je pourrais te protéger ! »

Il décida de faire une petite blague pour détendre l'atmosphère et surtout pour se détendre lui ! Cela avait l'allure d'un rendez vous tout de même, d'un rencard. Cela faisait bien longtemps que ce n'était pas arrivé au jeune homme, rendu solitaire par son statut de rebelle.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (réservé) au coeur de l'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

(réservé) au coeur de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» American McGee's Alice
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]
» Une histoire tracée dans le sang à la pointe d'une épée...
» humm... heu... Petite histoire courte! (ouais on vas dire ça)
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endless Castle : Le Château volant. :: La Grande Bibliothèque-
Sauter vers: